Michaël Kugler a été auditionné par les gendarmes de Strasbourg ce vendredi 15 mars. Ce militant écologiste est l’une des trois personnes du collectif Action Non Violente-Cop21 de Strasbourg, à avoir décroché le portrait présidentiel d’Emmanuel Macron à la mairie de Kolbsheim (Bas-Rhin), le 5 mars. Ce portrait avait ensuite été baladé sur le site de construction du grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg, peu après un important revers judiciaire pour les détracteurs de ce projet autoroutier. Michaël Kugler et une autre militante inculpée étaient venus accompagnés d’une dizaine de militantes et militants qui ont bravé la pluie pour le soutenir à leur entrée dans la gendarmerie. Audience le 26 juin pour “vol en réunion”.

Le décrochage et la ballade du portrait

Le décrochage et la ballade du portrait