Accueil > Dossiers > Inde-Népal

Inde-Népal

18 juin 2019

Inde : Arrestation d’un cadre maoïste recherché

Les forces de sécurité ont annoncé ce lundi avoir arrêté un cadre maoïste dont la tête était mise à prix de longue date dans le district de Malkangiri (Odisha). Chandra Sisa, alias Chandan, était un membre actif du Andhra-Odisha Border Special Zonal Committee du PCI(maoïste). Chandan a été arrêté par des soldats de la Border Security Force dans la nuit du 14 au 15 juin alors qu’ils menaient une opération minutieusement préparée à cette fin, d’après le commissaire local. Lors de leur arrivée dans la zone ciblée, les soldats se sont retrouvés face à une brigade de guérilleros qui leur a opposé une importante résistance. A l’exception de Chandan, les maoïstes sont parvenus à battre en retraite.

District de Malkangiri (Odisha) District de Malkangiri (Odisha)

Tags de cet article: - - - - Nos sources
14 juin 2019

Inde : Embuscade maoïste

Deux sous-inspecteurs adjoints et trois policiers sont tombés dans une embuscade tendue par des guérilleros présumés à la frontière entre le Jharkhand et Bengale occidental. Ils ont été abattus alors qu’ils étaient en patrouille à proximité du commissariat de Tiruldih. D’après les autorités, la patrouille s’est fait encerclée par une brigade de maoïstes dont les hommes ont ouvert le feu, faisant cinq morts. Avant de battre en retraite, ils ont saisi les armes des policiers.

Guérilleros maoïstes Guérilleros maoïstes

Tags de cet article: - - - Nos sources
11 juin 2019

Inde : Arrestation d’un couple maoïste

Kiran Kumar, cadre du PCI(maoïste) et sa femme Narmada ont été arrêté par la police de Maharashtra dans l’état voisin du Telengana ce mardi. Le couple était recherché par les autorités qui l’accusent d’avoir orchestré l’attaque contre le parlementaire du BJP Bhima Mandavidans le district de Dantewada (Chhattisgarh) le 9 avril dernier ainsi que d’avoir été partie prenante d’une attaque contre les forces de sécurité le 1 mai dans le district de Gadchiroli. Un fonctionnaire de police a déclaré que Kumar (63 ans), également connu sous le nom de Kiran Dada, et Narmada (60 ans) alias Krishna Kumari qu’ils étaient membres du comité régional du parti maoïste, et leur tête était mise à prix depuis de nombreuses années. Narmada vivait dans la clandestinité depuis 22 ans et était responsable du Krantikari Adivasis Mahila Sanghatan (KAMS - brigade culturelle du PCI(maoïste)). Kumar était lui dans la clandestinité depuis 20 ans.

Véhicule blindé du parlementaire du BJP Bhima Mandavi attaqué par la guérilla Véhicule blindé du parlementaire du BJP Bhima Mandavi attaqué par la guérilla

Tags de cet article: - - - - Nos sources
8 juin 2019

Inde : Arrestation d’un étudiant pour liens prétendus avec la guérilla

Ce vendredi, la police de Bhadradi Tothagudem (Hyderabad, Telengana) a arrêté Ranjit Rao, un étudiant de troisième cycle de la Osmania Universisty pour ses prétendus liens avec la guérilla maoïste. Les autorités l’accusent de travailler pour le secrétaire du Telangana Committe du PCI(Maoïste). Les policiers ont affirmé l’avoir arrêté lors d’un contrôle routier, déclarant que Rao ne pouvait répondre à leurs questions. Ils ont saisi une clé USB ainsi que des textes maoïstes en sa possession. Ils ont en outre affirmé qu’il aurait avoué avoir des liens avec certains leaders maoïstes locaux.

Arrestation de Ranjit Rao Arrestation de Ranjit Rao

Tags de cet article: - - - - Nos sources
6 juin 2019

Inde : Les visiteurs devront fournir des données biométriques

Dès lundi 10 Juin, les requérants de visas indiens, quel qu’en soit le type, seront soumis à une collecte des empreintes digitales et faciales à effectuer au moment du dépôt de la demande auprès d’un des Centres de visas indiens. Cette mesure n’est pas applicable aux requérants de visa électronique (e-Visa) dont les données biométriques sont saisies à l’arrivée en Inde.

Seront exemptés de cette démarche les requérants âgés de moins de 12 ans et de plus de 70 ans, et ceux dans l’incapacité de fournir leurs 10 empreintes digitales (seule une photo du visage sera prise). Ces données seront conservées 5 ans par les autorités indiennes, exemptant ainsi les requérants d’effectuer cette démarche à chaque demande de visa durant cette période de 5 ans.

Sécurité aéroportuaire en Inde Sécurité aéroportuaire en Inde

Tags de cet article: - - Nos sources
3 juin 2019

Inde : Succès de la guérilla maoïste

Au moins 26 soldats de la CRPF et de la police du Jarkhand ont été blessé suite à l’explosion de plusieurs IED ce mardi matin dans les collines de Rai Sindri du district de Sarikela-Kharsawan. 24 d’entre eux font partie de l’effectif du bataillon 209 du Commando Battalion for Resolute Action (CoBRA), brigade de la CRPF spécialisée dans les actions de contre-insurrection, tandis que les deux autres sont membres de la Special Task Force de la police du Jharkhand. D’après les autorités, il n’y aurait pas eu de combat avec les guérilleros, qui auraient battu en retraite dès l’explosion des bombes. Elles ont imposé un cordon sur toute la zone afin de mener des opérations de ratissage afin de les retrouver.

District de Sarikela-Kharsawan District de Sarikela-Kharsawan

Tags de cet article: - - - Nos sources
28 mai 2019

Inde : Quinze soldats blessés dans une attaque maoïste

Quinze soldats ont été blessé dans l’explosion d’un IED qui avait été placée sur une route dans le district de Kharsawan (Jharkhand) ce mardi matin. Les guérilleros ont ensuite ouvert le feu à l’encontre des forces de sécurité. Celles-ci menaient une opération spéciale anti-maoïste lorsque l’incident a eu lieu. La zone a été immédiatement bouclée par les autorités qui ont déclenché une vaste opération de ratissage pour retrouver les maoïstes ayant mené l’attaque. Le commissaire local a déclaré que l’explosif avait probablement été posé en amont des élections qui viennent de se terminer, ajoutant qu’une opération conjointe de l’unité CoBRA de la CRPF, des Jharkhand Jaguar et de la police locale était en cours pour nettoyer la zone.

 Kharsawan (Jharkhand) Kharsawan (Jharkhand)

Tags de cet article: - - - Nos sources
22 mai 2019

Inde : Arrestations

Deux guérilleros dont la tête était mise à prix ont été arrêté ce mardi dans la région de Katekalyan dans le district de Dantewada (Chhattisgarh). Tous deux sont accusés d’avoir pris part à deux attaques contre les forces de sécurité. Selon les autorités, leur rôle principal au sein de leurs structures locales était d’organiser des réunions et de rassembler les gens afin qu’ils puissent rencontre des dirigeants maoïstes, poser des IED ou encore saboter des voies routières. Une équipe conjointe du bataillon 195 de la CRPF et de la police locale avait été envoyée en opération après avoir été informée de la présence d’un groupe de guérilleros dans la zone. Leur arrivée a provoqué un retrait du groupe, et les soldats sont parvenus à interpeller les deux hommes (Kawasi Masa, 26 ans et Kudami Hadma, 25 ans) qui avaient sur eux des détonateurs, des arcs et des flèches.

Guérilleros maoïstes en Inde Guérilleros maoïstes en Inde

Tags de cet article: - - - Nos sources
20 mai 2019

Inde : Affrontements, deux soldats blessés

Deux membres de la Special Auxiliary Police du Jharkhand ont été blessé au cours d’un affrontement avec une brigade maoïste dans le district de Seraikela-Kharswan ce lundi. Les deux hommes ont immédiatement été évacué en hélicoptère et hospitalisé à Ranchi, la capitale de l’état. Selon les autorités, les maoïstes auraient ouvert le feu contre des membres des forces de sécurité qui effectuaient une mission de repérage dans la zone. Ces derniers ont battu en retraite, mais les soldats ont déclaré avoir blessés plusieurs maoïstes par leurs tirs. Le commissaire local a immédiatement déclenché une vaste opération de ratissage au cours de laquelle ses hommes auraient repéré des traces de sang sur le chemin emprunté par les guérilleros lors de leur retraite.

District de Sarikela-Kharsawan District de Sarikela-Kharsawan

Tags de cet article: - - - Nos sources
18 mai 2019

Inde : La perpétuité pour un dirigeant maoïste

Le dirigeant maoïste Sabyasachi Panda a été condamné ce samedi à la prison à vie pour le tribunal de Berhampur dans l’Odisha. Il y avait été arrêté dans la nuit du 17 juillet 2014 par la police locale qui avait affirmé avoir également saisi un arme, de l’argent liquide et de l’or. Il est condamné en vertu de l’article 121 du Code Pénal qui poursuit tout tentative de rébellion contre l’état. D’autres articles du Code Pénal ont également été invoqué par le juge qui a entendu 15 témoins au cours de ce procès. Panda est accusé d’être impliqué dans plusieurs actions attribuées à la guérilla maoïste, dont le pillage d’un arsenal des forces de sécurité, l’assassinat d’un homme politique ou encore l’enlèvement de deux touristes italiens. Son avocat a d’ores et déjà annoncé son intention d’aller en appel.

Sabyasachi Panda à sa sortie du tribunal Sabyasachi Panda à sa sortie du tribunal

Tags de cet article: - - - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1530

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?