Accueil > Dossiers > Inde-Népal

Inde-Népal

19 novembre 2018

Inde : Deux maoïstes présumées abattues

Deux cadres maoïstes présumées auraient été tuées au cours d’un combat avec des soldats C-60 de la police du Gadchiroli ce lundi dans l’état du Maharashtra. Les autorités ont annoncé que le bilan pourrait s’alourdir car plusieurs autres guérilleros auraient été blessés dans la fusillade. Les corps de deux femmes en uniforme ont été découverts à l’issue d’un combat qui a duré plus d’une heure à l’aube ce matin. La police a également retrouvé plusieurs armes, des munitions, de la littérature et du matériel qui appartiendrait à la guérilla.

Sur les lieux de la fusillade Sur les lieux de la fusillade

Tags de cet article: - - - Nos sources
15 novembre 2018

Inde : Attaque de la guérilla

Cinq membres des forces de sécurité ont été blessés dans l’explosion de leur véhicule dans le district de Bijapur (Chhattisgarh) ce mercredi. L’attaque a eu lieu vers 9h à Bijapur Ghati alors que les soldats revenaient d’une mission liée aux élections parlementaires qui se sont tenues ces derniers jours dans l’état. Le convoi a été la cible d’un IED caché sous la route. Quatre membres de la Border Security Force ainsi qu’un homme de la District Reserve Guard ont été blessés. Un civil aurait également été légèrement blessé. Suite à l’explosion, une courte fusillade a éclaté entre les forces de sécurité et les guérilleros avant que ces derniers ne battent en retraite. Une opération de ratissage a immédiatement été déclenchée dans la région pour retrouver les maoïstes impliqués dans l’attaque.

District de Bijapur District de Bijapur

Tags de cet article: - Nos sources
11 novembre 2018

Inde : Affrontements en amont des élections au Chhattisgarh

Vingt-quatre heures avant le début de la première phase des élections parlementaires dans le Chhattisgarh, un soldat de la BSF a été tué dans une attaque maoïste qui s’est déroulée dans le district de Kanker. Selon le directeur général adjoint des opérations anti-maoïste dans la zone DM Awasthi, un IED a explosé au passage du 35ème bataillon de la BSF qui effectuait une opération de domination dans la région. Un sous-inspecteur a été grièvement blessé avant de succomber à ses blessures.

Par ailleurs, un guérillero présumé a été tué dans le district de Bijapur au cours d’une fusillade entre les forces de sécurité et les maoïstes. Awasthi a déclaré que le combat s’était déroulé dans une zone forestière et qu’après vingt minutes d’échanges de tirs, les guérilleros étaient parvenus à battre en retraite. C’est au cours de l’opération de ratissage qui s’en est suivie qu’un corps en uniforme a été retrouvé, ainsi qu’une arme et une grande quantité d’explosifs. Il a ajouté que deux guérilleros blessés avaient été emmenés par leurs camarades.

Attaque maoïste contre un véhicule blindé Attaque maoïste contre un véhicule blindé

Tags de cet article: - - - Nos sources
5 novembre 2018

Inde : Revers pour la guérilla maoïste

Au moins cinq maoïstes, dont deux femmes, ont été tués au cours d’une fusillade avec les forces de sécurité dans une zone forestière du district de Malkangiri dans l’état d’Odisha tôt ce lundi matin. Le combat s’est déroulé à moins de deux kilomètres de la frontière avec le district d’East Godavari (Andhra Pradesh). Le commissaire de police du Malkangiri a déclaré à la presse que, se basant sur un rapport des services de renseignements attestant de la présence d’un campement de la guérilla dans la région, deux groupes de commandos du Special Operation Group avait déclenché une vaste opération dimanche soir. Il semblerait que le dirigeant maoïste Randev, alias Deba Madhi qui est à la tête du Kalima Dalam du parti se trouvait sur place ainsi que divers autres personnalités clé du district de Malkangiri. Randev ne fait pas partie des victimes. Les commandos ont également saisi plusieurs armes et du matériel de la guérilla sur place à l’issue du combat.

District de Malkangiri (Odisha) District de Malkangiri (Odisha)

Tags de cet article: - - - Nos sources
3 novembre 2018

Inde : Le PCI(maoïste) revendique l’attaque contre deux politiciens

Près de quarante jours après la mort des politiciens Kidari Sarveswara Rao et Siveri Somi (lire notre article), le PCI(maoïste) a revendiqué l’attaque dans une lettre rendue publique ce vendredi. C’est la premières fois qu’ils parlent directement de cette action. Dans un communiqué publié il y a trois semaines, Gopi, secrétaire général de l’Andhra Odisha Border Special Zonal Committee (AOBSZC) avait décrit le rôle joué par les dirigeants publics dans l’extraction illégale de minerais. Mais cette fois, le porte-parole de l’AOBSZC Jagadbandhu affirme que les deux politiques ont été tués en raison de leur implication dans la mafia de l’extraction minière sans jamais se soucier du bien-être des tribaux locaux alors qu’ils étaient des représentants élus de ce peuple. Les maoïstes déclarent que tous deux pillaient les ressources naturelles et forestières dans la région et que malgré plusieurs avertissements, ils avaient poursuivi leurs activité avec arrogance.

Kidari Sarveswara Rao et Siveri Soma Kidari Sarveswara Rao et Siveri Soma

Tags de cet article: - - - Nos sources
29 octobre 2018

Inde : Embuscade victorieuse de la guérilla

A peine deux semaines avant la première phase des élections parlementaires au Chhattisgarh (pour lesquelles le PCI(maoïste) a lancé un appel au boycott), les maoïstes ont pris un véhicule blindé de la CRPF en embuscade, tuant quatre soldats et en blessant deux autres dans le district du Bijapur ce samedi. Les hommes du bataillon 168 de la CRPF menaient une opération de prise en main et d’ouverture routière entre Murdana et Timapur lorsqu’ils ont été attaqué vers 16h samedi après-midi. Le véhicule a explosé à moins d’un kilomètre du campement de la CRPF.

Explosion d'un véhicule blindé Explosion d’un véhicule blindé

Tags de cet article: - - - Nos sources
22 octobre 2018

Inde : Arrestation d’un maoïste recherché depuis huit ans

Une brigade de la Special Task Force de la police du Bihar a arrêté vendredi dernier le maoïste présumé Ramswarup Yadav à Konch (district de Gaya). Le sexagénaire est accusé d’avoir pris part à l’attaque contre dix commandos du régiment Gorkha et du vol de leurs armes en mars 2010. Son fils, âgé de 32 ans, et également membre présumé de la guérilla, a été arrêté en sa compagnie. Huit détonateurs, dix tiges de TNT, deux téléphones portables et un vélo ont été saisis. La tête de Ramswarup avait été mise à prix, tant par les autorités du Bihar que du Jharkhand. Commandant de zone, il avait déjà été arrêté en 2005 et avait purgé une peine de deux ans. Au moins 50 affaires de violences ont été enregistrées contre lui dans les districts de Gaya et d’Aurangabad (Bihar) et du Palamu (Jarkhand).

Commandos du régiment Gorkha Commandos du régiment Gorkha

Tags de cet article: - Nos sources
21 octobre 2018

Inde : L’Andhra Pradesh demande des renforts pour contrer la guérilla

Le directeur général de police Thakur a déclaré avoir demandé des renforts humains pour reprendre le contrôle de la frontière entre l’Andhra Pradesh et l’Odisha. Objectif : réduire à néant les activités maoïstes. "Au cours de la récente visite du ministre de l’Intérieur, j’ai demandé à pouvoir accueillir un bataillon de la Border Security Force, comme l’Odisha. Il nous a promis l’attribution de davantage de bataillons de la CRPF. Il y a des régions sur la frontières où ne peuvent accéder les autorités de l’Odisha. La police de l’Andhra Pradesh peut entrer dans la forêt, mais nous n’avons pas de commissariat sur place. Si la police pouvait dominer cette région, nous pourrions contrôler les activités maoïstes". Les gouvernements des deux états ont décider d’intensifier les patrouilles conjointes sur la frontière avec l’aide des forces de l’État central.

Guérilleros maoïstes en Inde Guérilleros maoïstes en Inde

Tags de cet article: - Nos sources
16 octobre 2018

Inde : Le PCI(maoïste) dénonce un combat factice

Le 13 octobre, les autorités annonçaient avoir abattu Nidginda Prameela alias Meena alias Jilani Begum alias Sharadha au cours d’un combat à la frontière entre l’Andhra Pradesh et l’Odisha (lire notre article). Réfutant les déclarations de la police, les membres du Malkangiri-Koraput-Visakhapatnam Border Committee (MKVBC) ont émis un enregistrement audio dans lequel ils affirment que leur dirigeant a été froidement abattu par les forces de l’ordre. Dans cet enregistrement, ils annoncent que Meena a été embarqué dans le village d’Andrapalli et placé en détention par les forces de sécurité avant d’être tué. De leur côté, les autorités avaient annoncé qu’il avait été abattu lors d’une fusillade.

Nidginda Prameela alias Meena Nidginda Prameela alias Meena

Tags de cet article: - - Nos sources
13 octobre 2018

Inde : Une guérillero abattue, quatre autres arrêtés

Une guérillero maoïste, accusée d’avoir pris part à l’attaque ayant visé deux parlementaires il y a quelques semaines (notre article), a été abattue par les forces de sécurité ce vendredi à la frontière entre l’Andhra Pradesh et l’Odisha. Il s’agirait de N. Meena (40 ans), épouse du dirigeant maoïste haut placé Gajarla Ravi, alias Uday, alias Anand. Quatre autres personnes, dont trois femmes, ont été interpellées à l’issue d’une longue fusillade. La police locale a déclaré avoir envoyé une brigade en opération de ratissage après avoir repéré un groupe d’une quinzaine de guérilleros. Les soldats de la Greyhounds les ont encerclés avant d’ouvrir le feu. Les soldats ont abattu Meena, capturé quatre maoïstes, les autres parvenant à battre en retraite.

Soldats Greyhounds Soldats Greyhounds

Tags de cet article: - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1490

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?