Accueil > Dossiers > Inde-Népal

Inde-Népal

18 septembre 2018

Inde : Un prisonnier maoïste fausse compagnie à son escorte policière

Un cadre maoïste est parvenu à prendre la fuite alors qu’il était emmené au tribunal de Nuapada (Odisha) ce lundi. Manoj Madkami, membre de la Bargarh-Balangir-Mahasamund du PCI(maoïste) avait été arrêté en mai dernier alors que sa tête avait été mise à prix pour un montant de près de 5000 euros. L’homme est parvenu à fausser compagnie à son escorte composée d’une brigade de six policiers qui ne l’avaient pas menotté. Madkami a profité que les deux policiers proches de lui aient tourné la tête pour les pousser et s’encourir en franchissant le mur d’enceinte. Les autorités se sont immédiatement lancées à sa poursuite, mais il n’a toujours pas été retrouvé 24h plus tard. Vivant dans le Bijapur (Chhattisgarh), Madkami est accusé dans le cadre de 11 affaires criminelles, parmi lesquels des meurtres et des incendies volontaires.

Devant le tribunal de Nuapada Devant le tribunal de Nuapada

Tags de cet article: - Nos sources
16 septembre 2018

Inde : Démantèlement d’un campement maoïste

Un campement maoïste a été démantelé suite à un échange de coups de feu entre la police et des guérilleros dans le district de Malkangiri (Odisha) jeudi soir. La fusillade s’est déroulée dans une zone de jungle vallonnée à proximité de la frontière entre l’Odisah et le Chhattisgarh. Un policier haut placé a dirigé l’opération menée par des soldats de la District Voluntary Force et du Special Operation Group. C’est sur base de renseignements obtenus quant à la présence d’un camp de la guérilla dans la région que les autorités ont lancé cette opération de contre-insurrection.

District de Malkangiri District de Malkangiri

Tags de cet article: - - - Nos sources
13 septembre 2018

Inde : Reddition d’un dirigeant maoïste

Vetti Rama, un dirigeant maoïste haut placé, s’est rendu devant la police du Sukma (Bastar, Chhattisgarh) avec son arme ce jeudi. Il était accusé, entre autre, d’être impliqué dans l’attaque à l’explosif contre un véhicule blindé à Kistaram en mars dernier ayant tué neuf soldats de la CRPF. Vetti, membre du PCI(maoïste) depuis 23 ans était recherché et sa tête était mise à prix. Il était le président "de remplacement" du comité divisionnaire du Konta. Les autorités locales ont déclaré qu’il était poursuivi dans le cadre de 24 affaires criminelles, les plus importantes étant l’embuscade de Kasalpad en 2014 (14 soldats de la CPRF abattus), l’embuscade sur la route de Bhejji en 2017 (12 membres de la CRPF tués) et l’explosion d’un véhicule blindé en mars 2018 à Kistaram.

Attaque maoïste contre un véhicule blindé Attaque maoïste contre un véhicule blindé

Tags de cet article: - - - Nos sources
9 septembre 2018

Inde : La guérilla se renforce dans l’ouest du pays

Le Western Ghats Special Zonal Committee (WGSEC) du PCI(maoïste) a renforcé les effectifs dans sa People’s Liberation Guerilla Army dans cinq districts de l’état selon un rapport du service des renseignements des autorités locales. Dans celui-ci, la police annonce une augmentation du nombre de membres de la PLGA dans la région après la morts de plusieurs dirigeants du parti lors d’un combat en 2016. Suite à cette action de la contre-insurrection, le nombre de membres de la PLGA est passé de 25 à 45 en moins de deux ans.

Les Western Ghats, dans le Karnakata Les Western Ghats, dans le Karnakata

Tags de cet article: - - - Nos sources
5 septembre 2018

Inde : Les cinq militants renommés capturés fin août devraient être libérés et assignés à résidence

Parlant en son nom propre, le gouvernement du Maharashtra a demandé ce mercredi à la Cour Suprême d’annuler son ordonnance plaçant les cinq militants sous résidence surveillée. Le poète Varavara Rao, l’avocat Sudha Bharadwaj et les militants Arun Ferreira, Vernon Gonsalves et Gautam Navlakha avaient été arrêtés à la fin du mois d’août (voir notre article), accusés d’avoir comploter contre les autorités et de sympathiser avec le PCI(maoïste). Le gouvernement du Maharashtra a déclaré disposer de preuves matérielles convaincantes démontrant qu’ils sont tous membres actifs du parti et qu’ils préparaient de grandes opérations violentes et une rébellion armée. Les autorités prétendent que le matériel saisi "montre clairement que les accusés sont impliqués dans la sélection et l’encouragement des cadres à entrer dans la clandestinité dans la ’zone de lutte’, mobilisant et distribuant de l’argent, facilitant la sélection et l’achat d’armes, décidant des tarifs de ces armes et suggérant comment introduire clandestinement en Inde pour sa distribution ultérieure aux cadres du PCI(maoïste)". Plusieurs intellectuels et personnalités ont introduit une demande libération des cinq prisonniers. Les autorités du Maharashtra affirment que celle-ci n’est basée que sur les sentiments personnels des signataires, ceux-ci déclarant que les prisonniers sont tous des personnes réputées et qu’elles ne devraient donc pas être incarcérées.

Sudha Bharadwaj et Gautam Navlakha lors d'un meeting Sudha Bharadwaj et Gautam Navlakha lors d’un meeting

Tags de cet article: - - Nos sources
2 septembre 2018

Inde : Quatre guérilleros présumés abattus

Quatre personnes, dont une femmes, présumées maoïstes ont été abattues ce dimanche au cours d’une fusillade avec les forces de sécurité dans le district de Narayanpur (Chhattisgarh). Le combat s’est déroulé aux alentours de 2h du matin dans une zone forestière où une brigade de la District Reserve Guard (DRG) menait une opération de contre-insurrection. D’autres "guérilleros" sont parvenus à battre en retraite après un bref échange de tirs. Les quatre corps ainsi que des armes ont été retrouvés sur les lieux. Une opération de ratissage a été organisée toute la journée aujourd’hui afin de retrouver les fuyards.

Le district de Narayanpur dans l'état de Chhattisgarh Le district de Narayanpur dans l’état de Chhattisgarh

Tags de cet article: - - Nos sources
28 août 2018

Inde : Vague d’arrestation de militants reconnus

Ce mardi, la police de Pune a réalisé des descentes aux domiciles de plusieurs militants dans le Maharashtra, le Telengana, l’Haryana, Delhi et Goa et a arrêté les militants Vernon Gonsalves à Mumbai, Arun Ferreira et Susan Abraham à Thane, Gautam Navlakha à Delhi, Sudha Bharadwaj à Haryana et le poète Varavara Roa à Hyderabad pour leurs prétendus liens avec la guérilla maoïste. Suite à ces arrestations, Rahul Gandhi, président du parti du Congrès a tweeté "Il n’y a en Inde de la place que pour une ONG, et elle s’appelle la RSS. Il faut fermer toutes les autres ONG. Emprisonner tous les activistes et abattre tous ceux qui se plaignent. Bienvenue dans l’Inde nouvelle".

Vernon Gonsalves est avocat et militant. Lui et Arun Ferreira ont déjà été détenus et accusés de liens avec la guérilla maoïste, mais furent acquittés de toutes les accusations portées contre eux. Susan Abrahm est une avocate pour les droits civils et fait partie du Committee for Protection of Democratic Rights. Gautam Navlakha, auteur et militant, a été arrêté chez lui, son ordinateur, son téléphone portable et des clés USB saisis. Varavara Rao, poète révolutionnaire, a été arrêté après un raid dans son appartement. Il est accusé d’avoir mené un complot pour assassiner le premier ministre Narendra Modi.

D’autres militants, moins connus, ont également été arrêtés. Le Politburo du PCI(maoïste) a immédiatement publié un communiqué déclarant que toutes les personnes arrêtées étaient totalement indépendantes du parti et dénonçant la politique du gouvernement d’arrêter tout qui mène une lutte pour les droits des minorités et des tribaux.

Varavara Rao lors de son arrestation Varavara Rao lors de son arrestation

Tags de cet article: - - Nos sources
27 août 2018

Inde : Augmentation de la récompense pour la capture de deux guérilleros

Les fonctionnaires de police de la zone Zeraikela-Kharswan ont annoncé ce dimanche qu’ils allaient envoyer une recommandation aux quartiers généraux de la police d’état pour augmenter le montant de la récompense financière pour la capture de deux guérilleros maoïstes. Maharaj Parmanik et Sagar Sah Munda sont actuellement dans la clandestinité et actifs dans une zone forestière se trouvant à la croisée des districts de Seraikela, du West Singhbhgum et de Khunti (Jharkhand). Selon eux, cela encouragera les habitants ayant des informations sur les deux hommes à les partager et à aider la police à les arrêter. Actuellement, la capture de Maharaj Parmanik "vaut" 1.000.000 roupies (12.000 euros) et celle de Sagar Sah Munda 200.000 roupies (2400 euros). Ces montants vaut être augmentés à 1.500.000 roupies (18.500 euros) et 500.000 roupies (6000 euros). Tous les deux sont recherchés pour le prétendues implications dans plus de vingt actions attribuées au PCI(maoïste) à travers les trois districts.

District de Zeraikela-Kharswan District de Zeraikela-Kharswan

Tags de cet article: - - - Nos sources
23 août 2018

Inde : Reddition d’un maoïste haut placé

Le dirigeant maoïste haut placé Pahad Singh s’est rendu à la police de Durg, dans le Chhattisgarh ce jeudi. Sa tête était mise à prix pour un montant de 2500000 roupies (plus de 30000 euros). Il était membre du Special Zonal Maharashtra-Madhya Pradesh-Chhattisgarh Committee (SZMMC). Le commissaire local de la police de Durg a déclaré que l’homme était recherché pour son implication présumée dans plusieurs affaires criminelles. Membre actif de la guérilla maoïste depuis près de 25 ans, il était devenu membre du Maharashtra-Madhya-Pradesh-Chhattisgarh Committee en 2014, lors de sa création.

Durg, Chhattisgarh Durg, Chhattisgarh

Tags de cet article: - - Nos sources
17 août 2018

Inde : Une guérillero maoïste recherchée se rend aux autorités

Nayan Khilo, 19 ans, s’est rendue devant les autorités du district de Malkangiri (Odisha) ce jeudi. Le gouvernement de l’état avait mis sa tête à prix et elle était activement recherchée. Originaire du village de Sanyasiguda, relevant du poste de police de Chitrakonda, Khilo était membre du Gumma Area Committee du PCI(maoïste). Elle avait rejoint le parti en 2016 et était poursuivie pour son implication dans plusieurs actions attribuées à la guérilla maoïste.

District de Malkangiri (Odisha) District de Malkangiri (Odisha)

Tags de cet article: - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1470

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?