Accueil > Dossiers > Sécurité IT > Internet : Plus d’info sur le piratage de ’Hacking Team’, les espions couverts (...)

7 juillet 2015

Internet : Plus d’info sur le piratage de ’Hacking Team’, les espions couverts de ridicules

Nous écrivions hier (ici) que la société italienne ’Hacking Team’ avait été piratée. On sait à présent qu’il va falloir un certain temps avant de réaliser à quel point ils ont été ridiculisés. ’Hacking Team’ est une société d’espionnage privée qui vent des logiciels espions à des gouvernements, des polices, des services de renseignements et autres agences gouvernementales. Leur produit phare, RCS, est un virus qui peut infecter n’importe quel système d’exploitation pour rapporter des informations au commanditaire. Jusqu’à présent, la Belgique ne semble pas faire partie de la liste des clients de cette société, mais il va falloir un certain temps pour que les 400Go de données soient traités par les différents analystes.

Qui plus est, le hacker a communiqué avec des journalistes : il aurait prit tout ce qu’il y avait à prendre sur les serveurs, plus d’1To (1000Go) de données. On peut donc supposer que d’autres informations pourraient fuiter sous peu. C’est (selon notre décompte, possiblement incomplet) au moins la quatrième fois que ’Hacking Team’ fait face à une fuite. Depuis plusieurs années, des versions de son virus apparaissent sur la toile (envois anonymes à des éditeurs d’antivirus, à Wikileaks,...), forçant probablement les développeurs à ré-écrire leur virus pour éviter d’être détectés.

Dans l’une des conversations e-mail interne à l’entreprise, on peut voir deux employés discuter de PGP "Pourquoi n’utilisons nous pas PGP pour protéger nos e-mails ?" demande le premier. L’autre lui répond "Nous n’avons rien à cacher". ’Hacking Team’ vendait pourtant son logiciel au Soudan, ce cas particulier étant illégal. Dans les abondantes conversations, on peut aussi voir des développeurs de Tor, de Wikileaks et d’autres ingénieurs en sécurité être insultés grassement, le PDG de ’Hacking Team’ qui fait part de son avis concernant le bombardement de l’Iran à des fonctionnaires américains, etc...

Les clients de ’Hacking Team’ ont reçu ce matin un e-mail leur conseillant très vivement de désactiver les copies de RCS qui sont en circulation. RCS est à présent compromis et pourra être détecté, en plus d’être repris par d’autres hackers : puisque la firme italienne avait installé -sans le dire à ses clients- une porte dérobée dans son logiciel, qui lui permettait de reprendre la main. Devant un tel bide, la société pourrait peut-être mettre la clé sous la porte.

Concernant la méthode, on sait à présent que ce sont deux employés -haut placés- de la société qui ont été piratés (leur mot de passe était ’mot de passe’...) Ceux-ci avaient accès à la totalité du contenu des serveurs de la société. Le pirate serait la même personne qui avait piraté Gamma (éditeur de l’autre célèbre virus espion ’FinFisher’). Il a publié les 400Go sur Bittorrent. Le fichier torrent a été diffusé via le site de partage de fichiers Mega. Les fichiers peuvent également être consultés -avec prudence- sur ce site.

Edit : Deux communiqués viennent d’être publiés : le premier de Hacking Team, qui prétend avoir été victime d’une attaque "d’un très haut niveau technique, possiblement venue d’un groupe politique organisé ou d’un gouvernement". Ce qui ne tient absolument pas debout. Le second est le témoignage de divers experts informatiques qui relativisent la "puissance de feu" de Hacking Team : les failles utilisées sont toutes très anciennes (Win32k, Flash, Word, Java,...), les attaques contre Mac OSX n’ont pas été mises à jour récemment et les attaques contre iOS et Android nécéssitaient la plupart du temps un appareil rooté/jailbraiké.

Christian Pozzi va avoir du mal à retrouver du travail tout de suite. Son mot de passe : "p4ssword" Christian Pozzi va avoir du mal à retrouver du travail tout de suite. Son mot de passe : "p4ssword"

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?