Accueil > Dossiers > Techniques de la répression > Les programmes sécuritaires de l’UE (11) : LOTUS

3 septembre 2012

Les programmes sécuritaires de l’UE (11) : LOTUS

Episode du jour de notre feuilleton des programmes sécuritaires du 7e Programme-Cadre de Recherche et Développement de l’UE : LOTUS (Localisation of threat substances in urban society).

Le projet LOTUS a pour but de créer un système qui pourra détecter la production illicite d’explosifs et de drogues au stade de production.
Le concept LOTUS travaille sur la possibilité de détecter des traces de substances chimiques sur une large zone urbaine. Les détecteurs pourront être placés à des points fixes mais la majorité des détecteurs devraient être mobiles. Ces détecteurs échantillonnent l’air. Lorsqu’une substance suspecte est détectée en quantité élevée, des informations sur le type, la localisation, la quantité et l’heure sont enregistrées et envoyées à un centre de collecte et d’évaluation de donné pour analyse.
Plusieurs indications dans la même zone déclenchent un code d’alerte permettant une enquête plus approfondie des agences de force de l’ordre et une intervention. Le projet est coordonné par le Swedish Defence Research Agency. Le projet lancé en 2009 a obtenu un budget d’environ 4.300.00€ dont environ3.200.000€ financé par l’UE.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?