Accueil > Dossiers > Belgique - Autres sujets > Zaventem : Projet-pilote de ’tri’ des passagers

24 août 2011

Zaventem : Projet-pilote de ’tri’ des passagers

A partir de 2012, l’aéroport de Zaventem va tester un système de contrôle de sécurité des passagers imaginé par l’IATA (association internationale du transport aérien). Ce dernier est basé sur un procédé du tri des personnes qui seront séparées en trois catégories : passagers ’connus’, ’normaux’ et ’à sécurité renforcée’. Suivant son statut, chaque voyageur se verra soumis à un contrôle différencié. Le passager ’connu’ (officiel, haut fonctionnaire,...) se contentera de passer sous le portique de détecteur à métaux. Le passage ’normal’ passera sous le portique et au ’full-body’ scanner, appareil qui ’voit’ sous les vêtements. Enfin, le passager ’à sécurité renforcée’ devra passer sous le portique, au scanner, enlever ses chaussures et subir un contrôle anti-explosif. La catégorisation des voyageurs se fera par une estimation du risque réalisée par le gouvernement avant leur arrivée à l’aéroport. En Belgique, elle sera réalisée sur base de données personnelles et de la destination. Une fois ’trié’, le passager se verra apposer sa catégorie via une puce où celle-ci sera mémorisée, et jointe à son passeport ou un autre document de voyage.

Projet-pilote de tri des passagers

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?