Hier lundi 18 décembre, les policiers allemands de la commission spéciale “Black bloc” ont tenu une conférence de presse ont lancé un appel public à la délation. Ils ont mis en ligne sur leur site des photos et vidéos de personnes soupçonnées d’avoir pris part aux émeutes du G20 à Hambourg. Ils font ainsi recours à des auxiliaires de police bénévoles pour identifier d’éventuels protagonistes de 100 délits commis durant ces trois journées de révolte. Sur son site, la police d’Hambourg regroupe les personnes recherchées en cinq domaines d’enquête : “Rondenbarg” (quartier de Hambourg); “Elbchaussee” (autre quartier de Hambourg); “Welcome to Hell” (manifestation du premier jour du NoG20); “Pillages et jets de bouteilles”. Un rappel à la prudence est de mise: ne discutez de la participation de personne aux émeutes ni surtout de la présence de telle ou telle personne sur le site de la police, sauf à la personne concernée et de vive-voix.

Avis de recherche contre... les principaux acteurs de la répression du NoG20

Avis de recherche contre… les principaux acteurs de la répression du NoG20