Le 8 septembre, le procès contre Lina et trois autres antifascistes a débuté au tribunal régional supérieur de Dresde. Les quatre militant-e-s sont accusé-e-s en vertu de l’article 129 – l’État déclare que l’engagement contre les activités nazies est une “organisation criminelle”. Un rassemblement en soutien aux accusé-e-s s’est tenu devant le tribunal.