L’opération “Vigilant Guardian” de renfort à la police fédérale, en cours depuis janvier 2015 dans un contexte d’alerte terroriste, représente une “grande charge” pour la Défense et ne devrait idéalement impliquer que de 300 à 500 militaires pour ne pas nuire à leur entraînement et à leur vie sociale, a affirmé le nouveau commandant de la composante Terre. Ce corps de 10.000 hommes et femmes fournit l’essentiel des militaires engagés dans cette opération (actuellement 1.200 environ). Cela a un impact négatif sur l’entraînement et a réduit les capacités des unités belges à participer à des missions de combat.

Militaires déployés à Bruxelles dans le cadre de l'opération

Militaires déployés à Bruxelles dans le cadre de l’opération