La STIB et JCDecaux ont annoncé vendredi qu’ils portaient plainte contre X après le remplacement dans la nuit de mercredi à jeudi de 700 affiches publicitaires dans le métro bruxellois par des messages anti-TTIP, le traité de libre-échange transatlantique entre l’Union Européenne et les Etats-Unis. Une enquête sera ouverte pour identifier les auteurs. Cette campagne d’affichage a été revendiquée par le groupe d’activistes “C’est pas nous, c’est eux”; les négociations du TTIP auront lieu à Bruxelles la semaine prochaine.

L'affichage incriminé

L’affichage incriminé