Le Vrij Technisch Instituut d’Alost a dénoncé deux de ses élèves à la police, parce qu’ils faisaient l’apologie du terrorisme sur leurs profils Facebook. Le VTI invite depuis pas mal de temps déjà ses professeurs à éplucher par échantillonnage les profils sociaux des élèves. L’école qualifie “d’inquiétante” la découverte de messages supportant la terreur et entend désormais suivre de près le comportement en ligne de tous ses élèves au nombre de plus de 1.500.