Un drone assiste cette année les policiers dans leur travail de surveillance du populaire carnaval de Binche. Equipé d’une caméra, l’engin mobile vient donc en appui des traditionnelles caméras de surveillance fixes. “Il faut impérativement qu’il y ait un policier avec le pilote du drone. Ce même policier est en contact avec le poste de commandement afin de recevoir les ordres de ce dernier”, explique Thierry Meunier, chef de corps de la zone de police d’Anderlues-Binche. En plus de la vue aérienne qu’offre l’engin téléguidé, s’ajoute également la technologie de géolocalisation des policiers présents sur le terrain.