Le Tribunal régional du travail de Sao Paulo se réunit en audience à 10H00 locales (13h00 GMT) pour décider si cette grève qui affecte depuis jeudi trois des cinq lignes du réseau est abusive, ou parfaitement légale. “Indépendamment de ce que décidera le tribunal dans la matinée, nous autres, nous voterons à 14H00 en assemblée générale pour décider si nous poursuivons ou non la grève”, a déclaré samedi soir une porte-parole du Syndicat des employés du métro.

Les grévistes exigent un réajustement salarial d’au moins 12,2% et n’ont pas accepté vendredi la contre-offre de 9,5% faite par le gouvernement de l’Etat de Sao Paulo. Leur mouvement a plongé la mégapole brésilienne de 20 millions d’habitants déjà habituellement surengorgée dans un indescriptible chaos jeudi et vendredi: jusqu’à 250 kilomètres de bouchons à l’heure de pointe, files interminables de paulistes aux abribus…