La police anti-émeute a affronté des villageois dans le district de Yangshan (province du Guangdong), le 12 juillet, pour protéger d’autres policiers et des responsables du parti “communiste” chinois et des autorités locales séquestrés par les villageois. Les villageois accusent ces responsables de les avoir forcé à accepter une expulsion, moyennant un dédommagement symbolique. Les mêmes autorités avaient ensuite loué ces terres au prix fort à un grand groupe minier. Les paysans ont résisté aux forces anti-émeutes au moyen de gourdins et de cocktails Molotov.

yangshan.jpg