Samedi 8 juillet, l’ELN a pris en embuscade un groupe de soldats gouvernementaux, en tuant 2 et en blessant gravement huit autres, près de la ville de Tibú, au nord-est du pays. Les militaires ont été attaqués avec des explosifs alors qu’ils se déplaçaient sur un pont. Le gouvernement affirme quant à lui avoir abattu, le 4 juillet, un commandant important de l’ELN au cours d’une opération à la frontière de Venezuela. Il s’agirait du commandant du front “Efraín Pabón Pabón” et responsable du front “Domingo Laín Sáenz” portant les allias “​​Dumar” ou “Culebrito”.

Combattantes de l'ELN

Combattantes de l’ELN