La chambre criminelle de la Cour suprême a confirmé les peines de six mois de prison ferme auxquels les 13 rappeurs du collectif “La Insurgencia” avaient été condamnés pour “apologie du terrorisme”. Ils avaient écrit et chanté une chanson de soutien aux GRAPO. Ils avaient rendu hommage à leur rôle dans résistance antifasciste armée face au régime franquiste. Les rappeurs de La Insurgencia rejoignent ainsi Valtonic et Pablo Hasel, dans le groupe des rappeurs condamnés par l’état espagnol, pour avoir écrit des textes soutenant des groupes armés indépendantistes ou antifascistes (voir nos articles ici et ici).

Banderole de soutien aux rappeurs de La Insurgencia

Banderole de soutien aux rappeurs de La Insurgencia