Secours Rouge

Abattre le capitalisme, construire la solidarité.

Le nouveau Conseil municipal de Madrid qui inclut les partis de droites, PP et Ciudadanos, ainsi que le parti d’extrême-droite, Vox, a annulé un concert de Def con Dos, un groupe de Rap Metal militant qui devait se tenir ce vendredi 5 juillet dans la commune de Tetuán. L’annulation fait référence à la condamnation en 2017 du chanteur César Strawberry pour six tweets sur le retour des GRAPO et ETA et le décès de Luis Carrero Blanco. Il fut condamné par la chambre criminelle de la Cour suprême à un an de prison et six ans et demi de déchéance absolue pour crimes de glorification du terrorisme et d’humiliation des victimes. Il sera par la suite acquitté par la Cour Nationale. Au final, il sera acquitté deux fois et condamné par un verdict contradictoire.

Cette semaine, le parti Vox a demandé qu’un autre concert de Def con Dos soit annulé à Rincón de la Victoria, dans la région de Malaga.

César Strawberry, chanteur de Def con Dos

César Strawberry, chanteur de Def con Dos

Le prisonnier historique du PCE(r), José Francisco (Paco) Cela Seoane, a quitté la prison de Picassent Valencia jeudi après avoir purgé au total 32 ans de prison. Né dans une famille de travailleurs dans une localité voisine de La Corogne (Galice), il a commencé à militer dans les cercles anarchistes et a été emprisonné une première fois dans ce cadre. Après sa sortie de prison, il est entré dans le Parti communiste d’Espagne (reconstitué), le PCE(r) clandestin.

Il est arrêté une seconde fois en 1983 dans le cadre d’une action du GRAPO contre le bâtiment du Trésor public dans sa ville natale. Il a purgé une peine de 22 ans de prison et participé à la plus longue grève de la faim dans l’histoire des prisonniers politiques en Espagne contre la dispersion, l’isolement et les passages à tabac, d’une durée de 435 jours. En juin 2007, il est arrêté une troisième fois à Barcelone avec cinq autre membres du PCE (r) et condamné à 14 ans d’emprisonnement. Paco, 55 ans, est le frère de Jesús (Suso) Cela Seoane, un autre militant historique du PCE(r) qui a purgé 23 ans de détention., et de Carlos, a lui aussi fait de la prison pour sa militance communiste clandestine.

Plusieurs activités d’accueil et d’hommage ont été prévus pour cette libération, dont un concert à Castellón ce dimanche à l’affiche duquel il y avait Pablo Hasél, le rappeur venu jeudi à Bruxelles (voir notre article). Mais Pablo Hasel a été arrêté par la Garde civile ce dimanche à alors qu’il se rendait à la soirée d’accueil de Celao Seoane. Il est détenu à un poste de police de la municipalité de Castellón.

Voir notre dossier sur les prisonniers du PCE(r) et des GRAPO

L’affiche de la soirée d’accueil

L'affiche de la soirée d'accueil

La chambre d’appel de la Haute Cour a confirmé hier la condamnation du rappeur Pablo Hasel pour “éloge et justification du terrorisme” mais sa peine a été réduite de 2 ans à neuf mois et un jour de prison et à une amende de 5.040 euros. Cet appel fait référence à un jugement sur des tweets sur l’ETA et Grapo (voir nos articles précédents ici et ici).

Le rappeur Pablo Hasel

Le rappeur Pablo Hasel

L’Assemblée Nationale Catalane (ANC) organisera ce 30 août dans le quartier européen un souper en présence du rappeur Valtonyc, persécuté par l’État espagnol car accusé de soutenir l’ETA et les GRAPO. Les inscriptions doivent se faire à anc.bru@gmail.com pour le 29 août au plus tard.

Valtònyc est un rappeur majorquin, condamné en février 2018 à trois ans et six mois de prison pour crime de lèse-majesté et soutien au terrorisme (voir notre article). Il avait écrit une chanson qui s’en prenait à l’ex-roi Juan Carlos et qui soutenait ETA et les GRAPO. La cours constitutionnelle espagnole avait refusé son appel et Valtónyc souhaitait présenter son cas devant la Cour européenne des droits de l’homme.

Souper anticonstitutionnel avec Valtonyc

Souper anticonstitutionnel avec Valtonyc

Il y a trois ans, le rappeur révolutionnaire Pablo Hasél était condamné à deux ans de prison pour avoir écrit des tweets militants et des chansons en solidarité avec des prisonniers communistes et antifascistes notamment ceux membres du PCE(r) et des GRAPO (voir notre article).
Le 1er février prochain, le Tribunal se réunira une nouvelle fois pour juger le rappeur suite à des textes et des tweets tombant sous la juridiction “anti-terroriste” espagnole. Il risque jusqu’à 5 ans de prison supplémentaire.

Le rappeur Pablo Hasel

Carmina Cayetano Navarro, militante du PCE(r), a été libérée de la prison de Puerto III, à Puerto de Santa María (Cadix). la Garde civile qui a tenté d’interdire drapeaux et photos lors de la libération. Une trentaine de personnes ont accueillie Carmina. La militante communiste a été libéré après avoir purgé une détention de 11 ans, mais en comptant ses détentions précédentes, c’est plus de 17 années que Carmina aura passé en prison.

Carmina Cayetano Navarro à la sortie de la prison de Puerto III


Voir notre page spéciale sur le collectif des prisonniers du PCE(r) et des GRAPO

Carmina Cayetano Navarro à la sortie de la prison de Puerto III
Espagne: Carmina Cayetano Navarro libérée après 11 ans de prison

Le rappeur majorquin Valtonic a été condamné à 3 ans et huit mois de prison pour “apologie du terrorisme” et pour “graves insultes à la couronne espagnole”. Il est également condamné (mais peut faire appel) à une amende de 3.000€ au bénéfice de Jorge Campos Asensi, président du Cercle des Baléares (organisation nationaliste et anti-catalane) pour menaces. La chanson incriminée (ci-dessous) est accusée de porter atteinte à la monarchie espagnole et de soutenir l’ETA et les GRAPO.

Valtonic

Valtonic

Un Comité pour la liberté de Manuel Arango, 65 ans, prisonnier dans la prison de Zuera, a été fondé en Aragon. Manuel Arango est un membre fondateur du PCE(r). Arrêté et emprisonné à plusieurs reprises (sa dernière arrestation date de 2007), il est dans un état de santé épouvantable (voir notre article) et en 2014, sa compagne, Isabel Aparicio Sanchez, également membre du PCE(r), est morte en prison du manque de soin (voir notre article). Le nouveau comité va faire campagne pour sa libération, notamment dans la ville de Saragosse, mais aussi faire des visites régulières à la prison.

La page Facebook du Comité

Tag pour la libération d’Arango

Tag pour la libération d'Arango

Voilà un an qu’Isabel Aparicio Sanchez est morte à la prison spéciale de Zuera à l’age de 60 ans. Elle était détenue depuis 2007 comme membres du PCE(r), raison pour laquelle elle avait déjà purgé quatre ans dans les années ’80. Cette communiste madrilène, membre du PCE(r) depuis sa fondation en 1975, avait eu de nombreux problèmes de santé en prison sans faire l’objet d’un suivi médical sérieux. L’anniversaire de sa mort a été l’occasion de nombreux collages et tagages d’hommages dans plusieurs villes d’Espagne, notamment de la part du Secours Rouge

Notre article sur la mort d’Isabel

Espagne: Un an après la mort d’Isabel
Espagne: Un an après la mort d’Isabel

Les trois personnes arrêtées et inculpées la semaine passée pour “apologie terrorisme”, parmi lesquels un anciens prisonniers des GRAPO Suso Cela Seoane, et un avocat des prisonniers de cette organisation Juan Manuel Olarieta Alberdi, ont été mis en liberté provisoire en attendant leur procès.