Vendredi 27 septembre, aux alentours de 21 heures, un groupe de six à huit personnes cagoulées et habillées en noir a mené une action contre la prison de Nancy-Maxéville. Les militant·e·s ont endommagé la vitre de sécurité de la prison à coups de marteau (une vitre supposée résister aux impacts de balle) et tagué le mur du centre pénitentiaire avec les mots “Feu aux prisons” et “ACAB”. Le groupe a également essayé d’abîmer le poste de surveillance de la porte d’entrée. Des pneus ont été incendiés et un fumigène a été jeté pour faire un écran de fumé lors de l’action.

Attaque de la prison de Nancy-Maxéville par un groupe anticarcéral

Attaque de la prison de Nancy-Maxéville par un groupe anticarcéral