En marge d’un déplacement au commissariat de Dammarie-les-Lys le ministre de l’Intérieur a engagé une action pour “injure et diffamation publiques contre la police” à l’encontre de deux sites Internet militants. “Pour ne pas leur faire de publicité”, Brice Hortefeux n’a pas souhaité donner le nom de ces sites, mais il s’agirait du Jura libertaire et d’Indymedia Grenoble. Selon le ministre, ces sites portent atteinte à l’honneur de la police.