Samedi 12 septembre, la Campagne unitaire pour la libération de Georges Abdallah (Ile-de-France) a organisé une soirée solidaire qui a réuni plus de 70 personnes. À cette occasion, Georges Abdallah a rédigé une déclaration. Dans celle-ci, il affirme notamment : “Nous savons pertinemment que les divers mouvements sociaux qui occupent le devant de la scène ces jours-ci ne peuvent vaincre que dans la mesure où ils arrivent à se débarrasser des scories de la bourgeoisie. Et c’est à ce moment et seulement à ce moment-là que le « bloc social révolutionnaire » s’acquittera de sa tâche en tant que Sujet de l’Histoire. C’est dans le processus de la lutte que se construit l’identité de la classe et que se précise son rôle politique. Nous ne devons jamais perdre de vue que le bloc historique des travailleurs se construit et se structure dans la dynamique globale de la lutte dans toutes ses composantes.” (lire la déclaration)

Samedi 12 septembre, soirée de solidarité à Paris pour Georges Abdallah.