Le responsable des services antiterroristes de Scotland Yard a été suspendu temporairement de ses fonctions vendredi, après la publication d’un rapport accablant pour la police sur le meurtre raciste du jeune Stephen Lawrence remontant à 1993. Richard Walton est soupçonné d’avoir eu une “conduite inappropriée” alors qu’il contribuait à l’enquête publique destinée, cinq ans après les faits, à faire la lumière sur le comportement de la police dans cette affaire qui a provoqué une immense émotion dans le pays.

Dans un communiqué lapidaire, Scotland Yard a indiqué que Richard Walton était “temporairement suspendu de son poste de chef de l’unité antiterroriste”, pour occuper un “rôle non-opérationnel”. La commission indépendante des plaintes contre la police (IPCC), la police des polices, a été saisie.