La police grecque a annoncé l’arrestation vendredi à Salonique d’une dirigeante présumée du DHKP-C, recherchée par l’Allemagne pour “participation à activité terroriste”, ainsi que d’un autre membre présumé du groupe. Selon la transcription phonétique de leurs noms donnés par une source policière, il s’agit de Gulsal Gulafarit, âgée de 42 ans, et d’Hussein Pekin, 50 ans, un demandeur d’asile.

La police a précisé dans un communiqué avoir découvert à leurs domiciles des faux passeports et saisi leur matériel informatique pour enquête. Ils doivent être déférés samedi devant un procureur de Salonique. Selon une source policière locale, la brigade a mené son opération dans la nuit, sur la base d’informations faisant état de trafic d’armes de la part des deux Turcs arrêtés.