Dimitris Koufontinas, combattant de l’Organisation 17 Novembre, a entamé le 8 janvier une grève de la faim à l’occasion de son transfert à la prison de Domokou des prisons rurales de Kasavvetia. Il exige son retour à la prison de Korydallos où il a passé 16 de ses 18 années de détention. Il a été transporté, samedi, d’urgence à l’hôpital général de Lamia cet après-midi, officiellement pour des “raisons de précaution”, en raison de problèmes de santé liés à sa grève de la faim. Koufontina est emprisonné depuis le 5 septembre 2002 pour plus de 200 actions et 23 exécutions attribuées au 17-N depuis 1975. Il avait été condamné à 11 fois la perpétuité plus 25 ans pour 11 actions (voir nos articles ici et ici).

Dimitris Koufontinas à la sortie de la prison.

Dimitris Koufontinas à la sortie de la prison.