Le 20 décembre des incidents ont eu lieu lors d’une manifestation dans le centre d’Athènes qui s’est tenue juste après l’assemblée anarchiste dans l’Université d’Économie et d’Affaires d’Athènes. Le lendemain la police a pris d’assaut le squat “Villa Amalias”, arrêtant six personnes (six grecs-ques et deux allemands) qui sont toujours retenus.
Le 21 décembre, ils ont comparu pour une procédure préliminaire. Le ministère public a proposé qu’ils soient accusés de crime pour la fabrication de matériaux explosifs en plus de quelques délits. Ainsi les accusés ont été obligés de comparaître devant un juge d’instruction qui a pris la décision finale concernant les accusations. La prochaine comparution est fixée au lundi 24 décembre 2012.