Suite au début des grèves de la faim des prisonniers politiques grecs, Nikos Maziotis a envoyé plusieurs textes.

La première date du 3 mars et déclare sa grève de la faim (la traduction est de moins bonne traduction, veuillez nous en excuser. Telecharger.

La seconde date du 6 mars et déclare sa solidarité avec la grève de la faim des prisonniers de la Conspiration des Cellules de Feu qui luttent pour la libération de leurs proches, en détention préventive dans l’affaire de “l’évasion des Cellules de Feu”. Telecharger.