Kanchan Narnaware, alias Bhoomi, une prisonnière politique de 37 ans qui avait été emprisonné deux fois en 2008 et 2014, est décédée le 24 janvier. Elle était le membre fondateur et dirigeante de l’organisation socio-politique Deshbhakti Yuva Manch, basé à Chandrapur, que les autorités indiennes ont réprimée en la considérant comme une “organisation de front” du parti communiste maoïste clandestin. Bhoomi était connue pour avoir thématisé les nombreux suicides d’agriculteurs alors qu’elle était activiste étudiante en 2004, ce qui avait dès cette époque fait d’elle une cible du gouvernement.