Windows se prépare à commercialiser la nouvelle version de Windows 10. Pour l’instant, cette version est disponible gratuitement sous forme d’une “Technical Preview”, mais les militants ne devraient pas l’utiliser puisqu’elle contient plusieurs mouchards (dont un keylogger), que Microsoft ne se cache pas d’avoir inclus sous prétexte d’utiliser les retours volontaires et involontaires des utilisateurs pour améliorer son système d’exploitation.

Dans le cadre de la mise à jour des anciennes version de Windows vers Windows 10, Microsoft a envoyé des mises à jour vers ces versions, l’une d’entre elle contient un mystérieux programme “Diagnostic Tracking Service” sur lequel Microsoft n’est pas bavard en informations : “Ce service active la récolte de données sur les problèmes des programmes de Windows”. Dans le doute, il vaut mieux désactiver ce service, ce qui est assez simple à faire. Ce programme a été installé via Windows Update sur les versions suivantes de Windows : Windows 7, Windows 8, Windows 8.1, ainsi que Windows Server 2008 et 2012.

Pour désactiver le service :

– Rechercher dans la liste des programmes “Afficher les services locaux” (simplement “Services” en anglais).

– Dans la liste des services, double-cliquer sur “Diagnostic Tracking Service”.

– Dans l’onglet “Général” de la boîte de dialogue qui vient de s’ouvrir, à la ligne “Type de démarrage”, sélectionnez “désactivé”. Cliquez ensuite sur le bouton “OK”.

– Ensuite, à nouveau dans la liste des services, faites un clic-droit sur “Diagnostic Tracking Service” et cliquez sur “Arreter”. Vous pouvez ensuite fermer la fenêtre.

Capture d'écran des instructions.

Capture d’écran des instructions.