Esman Bakhshi a été libéré contre une lourde caution, de la prison d’Evin à Téhéran, capitale de l’Iran. Porte parole d’une série de grève, son engagement lui a valu une arrestation en novembre 2018. Le militant syndical et représentant des travailleurs de la canne à sucre dans le Sud Ouest de l’Iran a été transféré à la prison d’Evin après avoir été condamné à 14 ans de prison et 74 coups de fouet. Il est accusé de “répandre des mensonges”, “d’insulte au Guide suprême” ou encore d’organiser des “rassemblement en vue de commettre des crimes contre la sécurité naitonale.” Il a actuellement fait appel de ce jugement et est en attente d’un nouveau verdict.

 

esman-bakshki-liberté-conditionnelle

Le militant syndical iranien Esman Bakshki sortant de prison à Téhéran.