A Beyrouth, des milliers de manifestants réunis dans la plateforme “You stink” se sont rassemblés non loin du parlement libanais ce 22 août, protégé par des barrières, des fils barbelés et des cordons de police anti-émeute. Lorsque les manifestants ont tenté de déplacer les barrages, la police a lancé des grenades lacrymogène et fait usage de canons à eau. Les manifestants ont répliqué en lançant pierres et bouteilles vers la police. Plus tard, des policiers ont tiré en l’air puis mattraqué les manifestants. Au moins 16 manifestants ont été blessés, des dizaines d’autres ont été arrêtés. Un manifestant se trouve dans un état critique. Ouverte en 1997, la décharge de Naameh devait permettre de gérer les déchets de Beyrouth et des villes environnantes pendant quelques mois, le temps de trouver une solution à long terme. 18 ans plus tard, cette solution n’a toujours pas été trouvée.

Manifestation à Beyrouth ce 22 août.

Manifestation à Beyrouth ce 22 août.