Suite aux affrontements politiques qui ont eu lieu dans les universités marocaines entre communistes et islamistes, le ministre de l’Intérieur a donné le feu vert aux forces de l’ordre d’intervenir à l’intérieur des campus universitaires pour maintenir l’ordre. Le ministre de l’Enseignement supérieur a conclu un accord avec le ministre de l’Intérieur sur le rétablissement de la “garde universitaire”, un corps de police tristement célèbre dans les années ’80.