Dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 4h du matin, 6 policiers ont débarqué dans le Caracole, maison occupée depuis 1 mois, en passant par le jardin puis par la porte arrière qui avait été mal fermée. Les occupants leur demandent de partir en leur disant qu’ils n’ont pas le droit de rentrer. Les policiers tentent sans trop de conviction de forcer la porte du salon où se trouvaient les occupants. Ils prétendent d’abord venir pour un tapage nocturne puis ont demandé les tickets de caisses de la nourriture qui était entreposée en accusant les occupants de “vols de poubelles” (sic). Les policiers ont fini par partir.

le blog du Caracole