Accueil > Dossiers > Archives - Action Directe > Décès de Joëlle Aubron

1er mars 2006

Décès de Joëlle Aubron

Communiqué de la Commission pour un Secours Rouge International (Bruxelles-Zürich)

Nous avons appris avec tristesse et avec colère la mort, mercredi premier mars, de Joëlle Aubron. Militante d’Action Directe, Joëlle a été libérée alors qu’elle était déjà gravement malade, le 16 juin 2004. Joëlle a résisté à la maladie avec le même courage qu’elle avait résisté à la prison. Nous adressons un salut fraternel à sa famille, ses proches et ses camarades, et nous rendons hommage à cette camarade qui a toujours parfaitement accompli son devoir de révolutionnaire. La meilleure façon d’exprimer cet hommage à la mémoire de Joëlle est de redoubler nos efforts pour la libération des prisonniers révolutionnaires, à commencer par les prisonniers malades. Il est clair que l’Etat français ne veut utiliser la loi prévoyant la libération des prisonniers dont l’état de santé est incompatible avec la détention que pour qu’ils aillent mourir hors de prison. Nous lutterons pour sortir Nathalie et les autres camarades avant que l’Etat français puisse se livrer sur eux à son calcul sordide et macabre.

- Liberté pour les prisonniers révolutionnaires !
- Honneur à la camarade Joëlle Aubron !

Joëlle Aubron

Ce qu’il faut retenir de ma camarade Joëlle Aubron

- Sa sensibilité de communiste
- La justesse dans sa lutte
- La simplicité de son courage
- La force de ses convictions révolutionnaires
- Son humanité combattante
- Son amour de la vie
- Son amour de la liberté
- Son rire, fort et clair, qui résonne à nos oreilles
- Comme l’espoir d’un monde prolétarien
- Gloire et honneur à Joëlle
- Que pour toujours ton nom fleurisse dans nos coeurs
- Pour la continuité du combat

Nathalie Ménigon - Prisonnière d’Action Directe - 4 mars 2006

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?