Accueil > Dossiers > Grèce > Grèce : Six condamnations au procès des "Cellules de feu"

20 juillet 2011

Grèce : Six condamnations au procès des "Cellules de feu"

Mardi matin, le tribunal d’exception, qui jugeait depuis janvier neuf militants accusés d’être liés à la Conspiration des Cellules de feu, a reconnu coupables sept d’entre eux. Les deux autres ont été acquittés par manque de preuve.

Haralambos Hatzimihélakis et Panayiotis Argyros, tous deux âgés de 23 ans, ont été condamnés à 37 ans chacun pour « constitution et participation à une organisation criminelle » et pour « instigation morale » à des attentats à l’engin explosif en 2009. Ces attaques avaient visé les domiciles de l’ex-secrétaire d’Etat à l’Intérieur Panayotis Hinofotis et de l’ex-ministre socialiste Louka Katséli à Athènes, ainsi que le ministère de Macédoine-Thrace à Salonique.

Georges Karayannides, 31 ans, a été condamné à 20 ans de prison ferme pour « participation à une organisation criminelle » et pour « complicité » dans l’attentat contre Mme Katséli. Trois autres, Panayotis Massouras et Alexandros Mitroussias, âgés tous deux de 22 ans, et Konstantina Karakatsani, la seule femme, âgée de 20 ans, se sont vu infliger des peines de 11 ans et demi de prison chacun « pour appartenance à une organisation criminelle » et pour « complicité » dans l’attentat contre Mme Katsélis. Leur peine est inférieure à celle de Karayannides en raison de « circonstances atténuantes » dues à leur âge reconnues par la cour. Enfin, Emmanuel Yiospas a été condamné à 2 ans et 9 mois de prison avec sursis pour « cambriolage, vol et constitution de faux » relevant du droit commun.

Procès contre la Conspiration des Cellules du Feu Le fourgon transportant les accusés de la prison de Korydallos

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?