Dix policiers accusés d’avoir torturé au moins 29 détenus dans un centre de détention secret de la police nationale philippine (PNP) à Biñan (Laguna) ont été suspendus. ils ne seront pas autrement inquiétés et cette impunité est une constante, c’est ainsi que les tortionnaires des travailleurs de la santé de Morong (soupçonner d’aider les services sanitaires de la NPA) n’ont pas été inquiétés et que leurs supérieurs ont même été promus à des postes plus élevés. Pourtant, une “roue de la torture”, conçue sur le modèle de la “roure de la fortune” a été trouvé dans le centre de détention de la police à Biñan. Au 31 décembre 2013, 86 cas de torture ont été recensé sous l’administration actuelle. Même des handicapés mentaux ne sont pas épargnés: le 2 février 2013 un résident de Barangay Halapitan surpris à proximité de corps de soldats tués pas la guérilla a été torturé.

roue_torture.jpg