Hier vendredi, le général à la retraite Jovito Palparan et huit autres personnes ont été inculpés pour l’enlèvement et la détention illégale en février 2006 de deux frères, Reynaldo et Raymond Manalo, soupçonnés d’être membres de la NPA. Les frères Mabnalo avaient été enlevés à Bulacan, torturés et détenus plusieurs mois dans une prison secrète. Ils s’en étaient évadés en 2007. Le général Palparan, surnommé “le boucher” était un des responsables de la contre-guérilla. Il a été arrêté l’année dernière pour l’enlèvement de deux étudiantes, Karen et Sherlyn Empeño Cadapan, également soupçonnées de maoïsme, et qui sont toujours portés disparues (voir notre article). Les autres accusés sont un sous-officier de l’armée et sept membre de la CAFGU.

Le général Palparan (casquette beige) entouré de policiers

Le général Palparan (casquette beige) entouré de policiers