Le gouvernement portugais a décrété jeudi la réquisition des personnels de la compagnie aérienne publique TAP du 27 au 30 décembre, pour contrer les effets d’une grève contre sa privatisation. La réquisition autorisera la convocation de 70% des salariés de la TAP dans le but que tous les vols prévus pendant les quatre jours de la grève soient assurés. Les 12 syndicats de la compagnie avaient appelé à la grève le 10 décembre pour “freiner le processus de privatisation”, relancé mi-novembre par le gouvernement de centre droit.

tap.jpg