Le premier prototype réussi de moto volante vient de voir le jour. Limité (car trop dangereuse) à une vitesse de 50kmh et à une hauteur de 4 mètres, l’engin est propulsé en l’air par 2 rotors tournés vers le sol et essentiellement controlée par l’orientation du corps, à la manière d’un vélo. Si des pistes éventuelles de commercialisation dans l’agriculture (pour arroser des champs de pesticide, par exemple) sont évoquées par Aerofex, c’est aussi le secteur de la répression qui intèrèsse la firme porteuse du projet. “Pensez aux avantages de sillonner les frontières sans devoir emprunter une route” déclare la firme sur son site.