Une personne armée a été arrêtée jeudi après avoir lancé deux grenades qui n’ont pas explosé contre des policiers en faction devant le palais ottoman de Dolmabahçe à Istanbul, qui abrite aussi les bureaux du président Recep Tayyip Erdogan. L’homme a essayé de faire usage de son arme mais a été arrêté par le service de sécurité du palais. Un responsable policier a indiqué que cette”attaque, réalisée par une personne âgée d’une trentaine d’année qui avait été détenu comme membre du DHKP-C entre 2003 et 2006, visait les policiers en faction devant ce site touristique situé sur la rive européenne de la mégapole.

dolmabahce-de-bomba.jpg