12 jeunes ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête contre les militants de la YDG-H à Amed, 11 ont été placés en détention provisoire le 8 mai. Ils ont été renvoyées à la Cour pénale sous l’accusation de «appartenance à une organisation terroriste armé”. 11 d’entre eux ont été formellement arrêtés et envoyés à la prison de Diyarbakır, tandis que l’autre moins de 18 ans a été libéré sous condition d’un contrôle judiciaire. Dans l’intervalle, le procureur en chef a déclaré que les poursuites continueraient avec 11 autres arrestations dans le cadre de la même enquête.

Une manifestation de l'YDG-H à Istanbul

Une manifestation de l’YDG-H à Istanbul