Tandis que l’International Association of Chiefs of Police tenait sa conférence annuelle à Chicago, les hackers d”anonymous et de antisec ont détruit plusieurs cibles informatiques policières, captant plus de 600Mo d’informations protégées incluant des documents internes, des listes d’adhésion, des adresses, des mots de passe, des numéros de Sécurité Social et d’autres données confidentielles. Ces attaques ont été menées , en la solidarité avec le Mouvement d’Occupation de Wall Street et avec la Journée Internationale d’Action Contre des Brutalités policières

Ont ainsi été attaqué MatrixGroup.net, à Washington DC, qui héberge plus de nombreux sites officiels et d’associations et d’entreprises. Les pirates ont délibérément laissé intacts les sites appartenant aux syndicats mais ont viedés de leurs données les sites de la police, de l’armée et d’autres institutions gouvernementales. Les hackers ont aussi pris pour cible la police de Boston en riposte aux arrestations massives et brutales des manifestants de “Occupe Boston”. Le site de l”Association des Agents de police de Police de Boston ainsi été craqué. Des sites policiers de l’Alabama ont aussi été attaqués avec succès.