Bradley Manning a été reconnu coupable par une cour martiale américaine de six motifs d’accusation pour violation de la loi du pays sur l’espionnage et de quatorze autres de moindre gravité, hier mardi. Mais la juge militaire, le colonel Denise Lind, l’a acquitté du motif d’accusation d'”intelligence avec l’ennemi”. Cette accusation lui faisait encourir la prison à perpétuité, sans possibilité de libération. Reconnu coupable de 20 des 22 charges présentées contre lui – une autre accusation, portant sur la divulgation d’une attaque aérienne en Afghanistan, en 2009, ayant causé des dizaines de victimes civiles, a été invalidée pour un vice de forme.

Manning, 25 ans, encourt une peine de 136 ans de prison au total. La sentence devrait être connue après les auditions d’une quarantaine de nouveaux témoins qui devaient débuter mercredi et durer plusieurs jours.

Bradley Manning

Bradley Manning