Herman Wallace, 72 ans, un ex-Black Panther confiné à l’isolement pendant plus de 40 ans pour le meurtre d’un Blanc qu’il a toujours nié, est mort vendredi d’un cancer du foie, trois jours après sa libération.
Wallace était l’un des “trois d’Angola” du nom de la prison d’Angola en Louisiane, réputée pour son racisme et baptisée ainsi car elle fut construite sur une ancienne plantation où les esclaves venaient de ce pays.

Ces trois prisonniers avaient attiré l’attention internationale après avoir passé à eux trois plus d’un siècle à l’isolement pour le crime en 1972 d’un gardien de prison blanc, qu’ils ont toujours nié et dont les preuves ont été une à une remises en cause. Ils étaient alors membres des Black Panthers. Wallace a été libéré mardi soir au terme d’un bras de fer judiciaire avec l’Etat de Louisiane qui refusait sa remise en liberté pour raisons médicales. Wallace souffrait d’un cancer du foie en phase terminale.

Herman Wallace

Herman Wallace