Le FBI vient d’annoncer l’arrestation d’un Américain qui projetait de perpétrer des attentats contre le Pentagone et le Congrès, avec la soutien d’agents infiltrés du FBI. A l’exception de trois, tous les véritables projets d’attentats initiés aux USA ont été organisés avec l’appui du FBI. 15.000 personnes sont payées par le FBI (contre 2.800 en 1980, et 6.000 et 1986) afin d’infiltrer, en majorité, les communautés musulmanes aux États-Unis. 49% des personnes arrêtées ont été dénoncées par des informateurs/provocateurs rémunérés. Sur les 158 personnes arrêtés dans le cadre d’une opération d’infiltration, 49 avaient conspiré à l’initiative d’un provocateur du FBI.

Ainsi le cas de post-ados immatures à qui un agent infiltré du FBI, qui leur avait promis beaucoup d’argent s’ils faisaient exploser une bombe, a péniblement réussi à arracher, après des mois de travail au corps, une sorte de serment d’allégeance à Al Qaeda : ils refusaient de perpétrer un attentat, cherchant essentiellement à soutirer de l’argent à leur bienfaiteur musulman. Ce dernier est reparti avec les 100.000$ que le FBI lui avait promis, les wanabees paumés inculpés de “terrorisme”… La lutte contre le terrorisme a englouti 3,3 milliards de dollars.