Accueil > Dossiers > Allemagne

Allemagne

21 juin 2017

Allemagne : Attaque contre la police à Brême

Dans la nuit du 12 juin, deux voitures de policiers en civil, garées sur un parking sécurisé "Weserkurier" à Woltmershausen, ont été incendiées. Ce parking clôturé et surveillé est utilisé par les policiers de Brême et d’Oldenbourg. L’action a été menée à l’approche du sommet du G20 : "En vue des affrontements à Hambourg, notre objectif est de les pousser au-delà de leurs limites et de les frapper à quelques endroits. Leur surmenage nous donne un peu plus de liberté pour lutter".

Une précédente attaque contre la police à Brême Une précédente attaque contre la police à Brême (archives)

Tags de cet article: - Nos sources
18 juin 2017

Allemagne : La police attaque deux manifestations, kurde et antifa

La police a brutalement attaqué la manifestation contre l’interdiction de 33 symboles liés aux YPG   et aux YPJ en Allemagne, incluant un certain nombre de symboles, logos, drapeaux. Les manifestants ont été attaqués avec du gaz lacrymo et des coups de matraques, cinq ont été blessés dont un gravement. Sept autres ont été arrêtés. Malgré l’attaque, les manifestants ont continué à brandir les drapeaux désormais interdits des YPG  , des YPJ et du PYD (le parti dont les deux précédents sont les milices d’auto-défense). Le drapeau représentant le visage d’Abdullah Öcalan sur un fond vert et/ou jaune ainsi que le drapeau du Rojava   (voir photo) sont également concernés par l’interdiction. Ces 33 symboles viennent s’ajouter aux nombreux autres symboles de la résistance kurde et turque déjà interdits en Allemagne.

Egalement hier à Berlin, 1.400 manifestants antifas ont tenté de bloquer une manifestation fasciste. Ils ont eux aussi été attaqués par la police.

Le drapeau du Rojava ensanglanté à Berlin Le drapeau du Rojava ensanglanté à Berlin

Tags de cet article: - - - - - - Nos sources
3 juin 2017

Allemagne : Des centaines d’étudiants contre l’expulsion d’un réfugié afghan

A Nuremberg, 300 étudiants ont tenté d’empêcher l’expulsion d’un réfugié afghan également étudiant. Les étudiants ont tenté d’immobiliser la patrouilleuse qui embarquait le réfugié avant d’être matraqués, gazés, plaqués au sol et brutalisés. Les nombreux policiers déployés auront finalement arrêté le réfugié après plusieurs heures. Le même jour, le 31 mai, l’Allemagne a du repousser un vol charter destiné à l’expulsion de réfugiés en raison d’un attentat au camion piégé qui a fait plus de 90 morts et 400 blessés à Kaboul.

Cinq étudiants ont été arrêtés dans l’action, l’un d’entre eux était membre de Young Struggle.

La police forçant le blocage des étudiants. La police forçant le blocage des étudiants.

22 mai 2017

Allemagne : Suite du procès des anarchistes à Aachen

Le procès des anarchistes accusés d’une attaque de banque à Aix-la-Chapelle se poursuit (voir notre précédent article). L’audience du 12 mai s’est centrée sur le témoignage de l’experte en biométrie qui a expliqué que la qualité des images (vidéos de sécurité du sous-sol de la banque où se trouve le coffre-fort) était très mauvaise, qu’elles avaient une très mauvaise résolution. Dans le cas de la femme il est impossible d’assurer qu’il s’agit de la même personne, ou pas. Dans le cas de l’homme, les traits coïncident encore moins : l’experte a dit que selon elle il ne s’agit pas de la même personne. L’audience du 18 mai a d’abord été consacrée aux voyages qu’un-e des accusé-e-s aurait fait en Blablacar, entre la France et Barcelone, ensite à l’examen d’un tournevis trouvé dans la chambre forte de la Pax Bank, supposément avec l’ADN de l’un des accusés. Le juge a finalement rejeté cet élément comme preuve dans l’affaire.

Pour tenter de mettre un-e des accusé-es en lien avec la gauche radicale et d’en faire une personne connue et active dans les milieux militants, l’accusation a exposé deux éléments. D’abord l’envoi d’une lettre avec une affiche d’un événement solidaire avec l’affaire, dans laquelle l’expéditeur commente que la réponse a tardé près d’un mois à arriver. Ensuite dees filatures effectuées par la Sûreté de l’Etat en 2010 à Bruxelles, dans le cadre d’un “No Border Camp”. Des personnes solidaires et amies étaient présentes dans la salle.

Compte-rendu complet ici

Un des distribueteurs de billets incendiés fin avril à Bâle en solidarité avec les inculpés de Aachen Un des distributeurs de billets incendiés fin avril à Bâle en solidarité avec les inculpés de Aachen

Tags de cet article: - - - Nos sources
7 mai 2017

Munich : Manifestation de solidarité avec les prisonniers de l’ATIK

Vendredi 5 mai, la Yeni Demokratik Gençlik - YDG organisait une manifestation de soutien aux 10 prisonniers révolutionnaires de l’ATIK à Munich en Allemagne qui passaient ce même jour en audience au tribunal. C’est finalement plus de 250 personnes qui se sont rassemblées dont plusieurs représentants d’organisations révolutionnaires de France, des Pays Bas, d’Allemagne, de Suisse et d’Autriche. La solidarité avec Georges Abdallah, qui avait écrit une déclaration de soutien, s’est aussi affirmée.

Manifestation de solidarité avec les prisonniers de l'ATIK Manifestation de solidarité avec les prisonniers de l’ATIK

Tags de cet article: - - - Nos sources
27 avril 2017

Allemagne : Manifestation européenne en soutien aux prisonniers de l’ATiK

Une manifestation européenne est organisée le 5 mai prochain en Allemagne à Munich en solidarité avec les 10 prisonniers membres de l’organisation ATIK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe). Les 10 ont été arrêtés en Allemagne, France, Grèce et Suisse sous les ordres des autorités turques le 15 avril 2015. Les 10 sont détenus dans des conditions de détention dures avec isolement et contacts limités avec leurs avocats et leurs proches. Ils sont accusés d’être membre du TKP/ML (Parti Communiste de Turquie / Marxiste-Léniniste). Le TKP/ML n’est pas une organisation illégale en Allemagne, mais bien en Turquie. Les lois 129a et 129b permettent à l’état allemand de poursuivre des personnes si elles sont membres d’une organisation qui est illégale ailleurs, ces lois sont essentiellement utilisées pour réprimer l’immigration politique turque et kurde.

Tags de cet article: - - Nos sources
26 avril 2017

Allemagne : L’attentat de Dortmund était un "attentat boursier"

Trois bombes ont visé le 21 avril dernier un bus de joueurs du Borussia Dortmund. Un joueur a été blessé dans l’attaque, le blindage du bus a empêché un massacre. L’affaire est rapidement devenue étrange puisque l’attentat est rapidement revendiqué à plusieurs reprises par des tendances radicalement différentes. Sur place tout d’abord, plusieurs lettres revendiquant l’attaque sous un prétexte islamiste (l’attaque n’est toutefois pas revendiquée par Daesh, inhabituel), un communiqué est publié sur Indymedia Linksunten revendiquant l’attaque au nom d’Antifa (nous avions dénoncé un hoax d’extrême-droite, voir notre article). Quelques jours plus tard, l’attaque est également revendiquée par l’extrême-droite, on peut imaginer en représailles à la première intox.

L’affaire a ensuite beaucoup moins fait parler d’elle, et pour cause : le coupable a été arrêté, il s’agissait d’un spéculateur boursier pariant sur l’effondrement des actions via la mort de joueurs du club allemand, seul de son pays a être côté en bourse (sur une vingtaine en Europe. La manœuvre est expliquée sur le site des "Cahiers de l’Oncle Fredo : Sport et Lutte des Classes" dans un article que vous pourrez retrouver ici.

L'indice boursier du Borussia Dortmund L’indice boursier du Borussia Dortmund

Tags de cet article: - - Nos sources
24 avril 2017

Allemagne : Affrontements à une manifestation antifa à Cologne

Une manifestation de 50.000 personnes contre le parti anti-immigration Alternative für Deutschland à Cologne a donné lieu samedi à des affrontements avec les forces de l’ordre. Les manifestants dénonçaient la tenue du congrès du parti antimigrants Alternative für Deutschland (AfD). Deux policiers ont été blessés et un véhicule de police a été incendié. Des incidents ont eu lieu dans plusieurs quartiers de la ville. Quelque 600 délégués de l’AfD participent ce week-end au congrès protégé par plus de 4.000 policiers.

La manifestation de Cologne La manifestation de Cologne

29 mars 2017

Allemagne : Action incendiaire contre la police à Hambourg

Dans la nuit de dimanche à lundi, à Hambourg, de fortes détonations ont retenti dans le secteur du commissariat de police de la Grundstraße. Plusieurs fourgons de police ont été détruits par le feu aux alentours de 2h45 dans le quartier ‘Eimsbüttel’. Parties de deux véhicules, les flammes en ont réduit quatre en cendres au total. Deux autres ont été fortement endommagés, malgré l’intervention rapide des pompiers.

Plusieurs récents incendies ont visé l’institution policière et ses représentants à Hambourg, notamment ceux ayant détruit deux véhicules de police à Altona et à Winterhude il y a dix jours, revendiqués dans un communiqué. Celui-ci appelle à continuer et à multiplier les attaques, ainsi qu’à se rendre à Hambourg pour le contre-sommet du G20 qui se tiendra début juillet.

Les fourgons de police incendiés à Hambourg Les fourgons de police incendiés ce week-end à Hambourg

Tags de cet article: - Nos sources
19 mars 2017

Berlin : Pierres contre fourgon, laser contre hélicoptère

Dans la nuit du 15 mars une fourgonnette de la police anti-émeute est tombée dans une embuscade rue Rigaer, à Berlin. Une pluie de pierres ont été jetées à partir des toits vers le véhicule qui a est sévèrement endommagé (ainsi que quelques autres). Les auteurs de l’attaque dédiaient celle-ci aux squats expulsés à Athènes, à la Villa Zografou et au squat d’Alkiviadou. Après l’attaque, un hélicoptère de police a survolé le quartier de Friedrichshain pour trouver les auteurs du caillassage, et cet hélicoptère (son pilote) a été aveuglé à plusieurs reprises au pointeur laser à partir d’une voiture. La voiture a été interceptée et ses trois occupants ont été arrêtés. L’un d’eux est inculpés et maintenu en détention. La Rigaer strasse est connue pour ses squats, dont le Rigaer94 qui s’était fait attaqué par la police en juin dernier, ce qui avait provoqué de nombreux affrontements (voir notre article).

La Rigaer Strasse La Rigaer Strasse (archive)

Tags de cet article: - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 250

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?