Deux anarchistes viennent de trouver un dispositif de vidéo-surveillance caché dans leur appartement. Le dispositif était caché derrière une petite grille de ventilation, placée pour aérer le mur en gyproc, dans la cuisine. Le caméra, type “S/W” (?) était juste derrière la grille, relié à une batterie plutôt grande composé de 3 tubes de 4 batteries de 14,4 V. La batterie se trouvait derrière l’évier, le tout relié avec des câbles. Entre la batterie et le reste du dispositif, se trouvait ce qui semble être un interrupteur, manipulable à distance. Le caméra était relié à une petite boîte noire, servant d’encodeur. Cet encodeur, type “Micro View Lock” (Ovations Systems) était à son tour relié à ce qui pourrait être une antenne pour transmettre les images sur 1,4 Ghz. Il n’y avait donc pas de carte SIM.

La caméra était pointée vers la table de la cuisine. On ne sait si elle comportait aussi un micro. Le caméra était fixé avec des éléments magnétiques. Sur quasi tous les éléments, des autocollants “CS” étaient apposés. “CS” correspond en effet au code du magasin du Service Logistique de la Police Fédérale.

Le système d'espionnage découvert chez deux anarchistes (1)

Le système d’espionnage découvert chez deux anarchistes (1)


Le système d'espionnage découvert chez deux anarchistes (2)

Le système d’espionnage découvert chez deux anarchistes (2)


Le système d'espionnage découvert chez deux anarchistes (3)

Le système d’espionnage découvert chez deux anarchistes (3)