Accueil > Dossiers > Espagne > Espagne : Un rappeur poursuivi pour sa solidarité avec les prisonniers du (...)

7 octobre 2011

Espagne : Un rappeur poursuivi pour sa solidarité avec les prisonniers du PCE(r)

Dans son thème musical "Democracia, su puta madre", le rappeur Pablo Hasél commence avec une déclaration dédiée au "Camarade Arenas" dont il dit qu’il est "prisonnier depuis de nombreuses années uniquement du fait d’être communiste, comme bien d’autres membres du PCE(r)". Il affirme aussi qu’ « indépendamment du fait que l’on soit communiste ou pas, cette répression fasciste dans un pays en théorie "démocratique" avec une infinité de guillemets (mais les progressistes et les faux(sses) de gauche s’en foutent) est intolérable ». Il ajoute ensuite : « Liberté pour Arenas ! ».

Cela lui a valu d’être arrêté et inculpé d’"apologie du terrorisme" .Après quelques jours de détention, il a été conduit au Tribunal d’Exception de l’Audiencia Nacional qui a décidé de le remettre en liberté avec l’obligation de comparaître tout les 1er et 15 de chaque mois auprès du juge le plus proche de son domicile tandis que la procédure judiciaire habituelle poursuit son cours.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?