Le rappeur majorquin Valtonic a été condamné à 3 ans et huit mois de prison pour “apologie du terrorisme” et pour “graves insultes à la couronne espagnole”. Il est également condamné (mais peut faire appel) à une amende de 3.000€ au bénéfice de Jorge Campos Asensi, président du Cercle des Baléares (organisation nationaliste et anti-catalane) pour menaces. La chanson incriminée (ci-dessous) est accusée de porter atteinte à la monarchie espagnole et de soutenir l’ETA et les GRAPO.

Valtonic

Valtonic