Valérie Pécresse, présidente LR de la région Ile-de-France, ancienne ministre sous Sarkozy s’est exprimée pour l’abaissement de la majorité pénale à 16 ans pour les crimes violents, l’augmentation du nombre de place dans les prisons, les brigades mobiles d’urgence dans les lycées, une police municipale armée et double peine “dans les quartiers les plus criminogènes”. Pour ce faire, elle s’inspire des “lois ghettos” que le gouvernement danois, soutenu par l’extrême droite, à promu dernièrement pour réprimer les quartiers populaires. Ces lois proposent tout un ensemble de mesures discriminantes contre les populations, souvent d’origine immigrée et musulmane, y compris des peines plus lourdes pour les habitants de ces quartiers.

Valérie Pécresse

Valérie Pécresse