Un dossier d’instruction pour meurtre a été ouvert à l’encontre des policiers qui ont tués le dirigeant maoïste Azad Cherukuri Rajkumar et le journaliste indépendant Hemchandra Pandey en juillet l’année dernière. L’examen de l’affaire a été accepté par la Cour suprême suite aux démarches de l’activiste social Swami Agnivesh et de Bineeta Pandey, l’épouse du journaliste. Ceux-ci accusent la police d’avoir abattu les deux hommes et d’avoir maquillé ces meurtres en “combat” avec la guérilla.