Accueil > Dossiers > Inde-Népal > Inde : La guérilla prend une gare ferroviaire d’assaut

31 mars 2017

Inde : La guérilla prend une gare ferroviaire d’assaut

En protestation à la prochaine visite du Premier ministre Narendra Modi en Odisha, des maoïstes ont fait usage d’engins explosifs pour prendre d’assaut la gare ferroviaire de Doikalu dans le district de Rayagada ce jeudi. Une bombe a explosé dans le bureau du chef de gare, une autre a visé un train de marchandise. Les explosions n’ont fait que des dégâts matériels, mais le trafic a été interrompu durant plusieurs heures. Derrière eux, les guérilleros ont laissé des calicots et des posters écrits à la main en Odia (le dialecte local) pour dénoncer les politique du gouvernement Modi ainsi que celles du gouvernement de l’état. Dans leurs textes, ils s’opposent aussi à la venue de Modi dans l’Odisha les 15 et 16 avril prochains. Ils y accusent également le déploiement de membres de la BSF et de la CRPF   issus de communautés étrangères et exploitant les locaux.

Selon le chef de gare, environ 15 guérilleros armés, dont plusieurs femmes, ont fait irruption en deux groupes dans la gare vers midi. Un des groupes est entré dans le bureau, le contraignant à sortir de la gare avant de faire exploser une bombe. Ils ont saisi deux talkie walkies avant de battre en retraite. Le second groupe s’est directement dirigé vers un train de marchandise, a saisi le talkie walkie du conducteur avant de l’obliger à arrêter le train. Les guérilleros ont ensuite tenté de brûler le convoi mais ont échoué. Ils ont alors fait sauter un engin explosif, sans faire beaucoup de dégâts, selon les autorités locales. Plus de dix trains ont dû être arrêtés dans des gares voisines et plusieurs autres ont dû être annulés.

Affiche maoïste dans une gare de l'Odisha Affiche maoïste dans une gare de l’Odisha

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?