Mohammad Hossein Rezaie, Kamal Sharifi et Afshin Sohrabzadeh sont trois prisonniers politiques kurdes condamnés respectivement à 45, 30 et 25 ans de prison. Ils ont été exilés de la province de Minab à la province de Hormozgan.

Mohammad (Khosro) Hossein Rezaie, 31 ans, a été arrêté en 2011 avec un certain nombre d’autres personnes dans un village du nom de Tabe’e près de la ville de Sanandaj, à l’ouest de l’Iran. Il a été accusé d’être un militant du Komala. Actuellement âgé de 43 ans, Kamal Sharifi a été arrêté en 2008 dans la ville de Saghez, à l’ouest de l’Iran. Il a été condamné à 30 ans de prison et à être maintenu en exil. Il a été transféré à la prison de Minab après que sa condamnation ait été confirmée. Âgé de 24 ans, Afshin Sohrabzadeh a été arrêté le 8 juin 2010 par des agents des renseignements dans la ville de Kamiyaran, à l’ouest de l’Iran. Après un interrogatoire brutal du département des renseignements de Kamiyaran, on l’a envoyé dans la prison centrale de Sanandaj. Au cours d’une très courte audience dans la branche 2 du tribunal de Sanandaj, il a été accusé de “moharebe” (inimitié contre Dieu) en raison de son appartenance à des partis d’opposition kurdes et condamné à 25 ans d’exil dans la prison de Minab.

Rezaie, Sharifi et Sohrabzadeh

Rezaie, Sharifi et Sohrabzadeh